jeudi 21 mai 2009

Celui qui viendra

Seize ans

Assise aux vents

Je rêve

A celui qui viendra


Je ne le veux pas
Notaire ou avocat
Mais je voudrais
Qu’il sache y faire
Avec les bêtes
Avec les champs

Et ma maison
Qu’il la remplisse
D’enfants…
Je peux me tromper, très souvent sur le temps qu’il fera
Mais jamais quand je pense à celui qui viendra…”
Seize ans
rappelle-toi !
Posted by Picasa

7 commentaires:

jean-pierre a dit…

bonsoir Catherine . on peut se tromper sur beaucoup de choses , mais pas quand il s'agit de lier a sa vie a une autre . et pourtant , les apparences peuvent être trompeuses au début . alors il reste a trouver un ou une amie a qui se confier en toute sincérité . mais a seize ans, il faut pouvoir rêver a ce bel amour . bonne soirée et douce nuit . je t'embrasse . jean-pierre

Désirée a dit…

A seize ans j'avais la tête farcie de rêves. Ils m'ont tous quitté peu à peu.Je rêve de moins en moins mais je suis de plus en plus "au monde". Je n'ai pas perdu au change je crois.

Je t'embrasse ma douce :)

patriarch a dit…

il viendra crois moi, encore faudra t-il que tu t'en aperçoives.
C'est souvent ainsi !!!

Bonne journée.

Anonyme a dit…

Faudrait demander à Marie Laforêt, de vite ouvrir un blog perso et de raconter sa vie...Je suis persuadé que j'aurai beaucoup à apprendre ! En attendant, Merci à cette grande dame, aujourd'hui âgée...Pas loin de ses 70 printemps...Pour tout ce qu'elle nous a apporté et nous apporte encore, à ce jour ! Merci à toi CATHERINE, d'aller puiser sur YOUTUBE, d'aussi belles chansons pour illustrer de manière parfaite et sonore tes magnifiques textes...Quant au sujet qui préoccupe tant cette jeune et belle femme, sujet commun à de nombreuses femmes, je rejoins la pensée de PATRIARCH et suis sûr qu'il viendra...Ni notaire ou avocat...Ni quoi que ce soit...Un homme seulement, un VRAI!...Avec un maximum d'amour et de tendresse à donner à sa bien aimée...L'amour n'est ce point la plus belle des richesses...Le reste, je l'assimile à ce cliché représentatif de notre société en pleine décadence...Le "Paraître"!
Ensemble, de cette fusion, ils la rempliront cette maison, de belles petites têtes blondes! (en rapport aux photos) ou brunes !...
A bientôt Catherine...MICHEL.

Arthémisia a dit…

Je me rappelle, Catherine, ce que je faisais à 16 ans. Beaucoup trop de rêves non assouvis.
Ceux qui l'ont été, je ne le dois à personne d'autre que moi.
Ceux qui ne l'ont pas été, je le dois pour beaucoup à des mauvais choix.
Entre 16 ans et aujourd'hui, la seule qui soit venue c'est moi....

naline a dit…

Que de souvenirs... et que de rêves aussi, depuis ce morceau de Marie Laforêt ! Et je continue à rêver !
Belle fin de semaine !

Jack Maudelaire a dit…

---> Bonjour, chère Catherine,

Je regrette sincèrement, mais je ne serais pas celui-là, car je ne sais pas y faire avec les animaux, ni avec les belles demoiselles parcourant les champs à la recherche des enfants.
Je resterais donc celui qui a seize ans et qui ne pense qu'à l'instant où le silence lui rappellera qu'il est temps d'aller vers l'Éternel triomphant...

Bien tendrement, Jack qui t'envoie un sourire de printemps.