mercredi 11 mars 2009

La ronde des amis



Il y en a qui apparaissent
Pendant quelques temps
Je danse avec eux
C'est très agréable
Mais ensuite, ils disparaissent...
Je ne sais pas pourquoi
ils s'en vont
Vers d'autres cieux
Mais c'est comme ça!



Il y a en a avec qui je danse
Depuis quelques temps déjà
C'est,
Chaque jour,
Un peu plus agréable
Car
Nos pas s'accordent
De mieux en mieux
Je crois que je danserai
Longtemps
Avec eux



Il y en a avec qui je ne peux danser
Leurs pas ne me conviennent pas
Par respect pour moi
Par respect pour eux
Je refuse absolument de danser
Ils trouveront sur la piste
De meilleurs danseurs que moi



Et puis, il y a ceux et celles avec qui je danse
Depuis si longtemps
Et si bien
Que souvent nous n'avons même plus besoin
Ni de la musique
Ni de la piste
Pour danser...

Je dédie ce billet à tous mes danseurs et danseuses

Photos week end et moi
Posted by Picasa

15 commentaires:

le silence des mots a dit…

l'amitié est une chose dur à conquérir, j'aime bien comment tu l'as décrit, tout un symbole la dernière photos.

Sylvain(e) a dit…

Je vais faire quelques stages de danses orientales :-)

Anonyme a dit…

La ronde des amis... la danse de la vie...
gaiement dans l'ici et le maintenant comme cela vient.
Rien n'est à vaincre, rien n'est à conquérir. Il n'y a pas d'obstacle.
Joyeusement, tout rencontrer, accueillir, recevoir comme des opportunités offertes.
Aller... en piste..? Encore une fois..?
jj

mémoire du silence a dit…

J'aime ce billet... les amitiés et "inamitiés" y sont si joliment décrites ...la dernière photo est très belle et les visages présentés magnifiques...
oui, J'aime ce billet... et il me touche d'autant plus que je viens de terminer le livre de JB Pontalis "Le songe de Monomotapa" qui traite de ce sujet... : "Les amitiés : il en est qui traversent le temps, d'autres qui sont éphémères et pourtant intenses"

Jack Maudelaire a dit…

---> Bonsoir chère Catherine,

Ce soir, mon âme est déjà trop saoule pour t'inviter à danser, mais si tu veux chanter en silence le septuor de l'amitié, mon ivresse n'en sera que plus intense...

Merci de m'inviter, bien tendrement, Jack.

iskander a dit…

A la danse du ventre, tu opposes la danse des coeurs, au pas de l'oie tu substitues un pas de deux... Tout cela est charmant.

Lorraine a dit…

Quelle belle idée d'inviter tes amis dans la danse, Catherine! Je vous vois évoluer sur la scène de la vie, vous donnant la main, vous quittant pour enlacer une danseuse de passage, vous détachant pour un danseur plus élégant ou une valse où vous ne serieze que deux! C'est très beau!

Abeille et a dit…

Un beau tango entre mots et photos... Bravissimo! Fleur
http://a-deux-couleurs.over-blog.com

Désirée a dit…

C'est tout à fait ça: les amitiés ça va ça vient. Un pas en avant , deux en arrière. Je danserai bien une valse...ou un mambo ^^

Bises

Coumarine a dit…

ce billet est très vrai...
les amis qui ne dansent qu'un temps...et qu'on perd sur le chemin, on ne sait pas pourquoi...
Les photos sont très belles aussi (mais ça toujours chez toi...)

tilleul a dit…

En quelques mots, tu résumes les rencontres... Les enfants disent "amis pour la vie", et puis le temps efface beaucoup... Mais les amitiés réelles ne vieillissent pas... le temps n'a pas de prise sur elles...

enriqueta a dit…

Un très beau texte sur l'amitié.

(Je suis désolée, je n'ai jamais vu ta candidature pour ma communauté.C'est la 3e fois que quelqu'un a un problème avec son inscription. Il faut parfois demander plusieurs fois avant qu'overblog en tienne compte et m'en informe, je vais aller le signaler à OB, si tu veux reessayer).

Jakline a dit…

C'est très joliment dit, tes amis ont de la chance...

juliette a dit…

j'aime beaucoup la dernière photo, elle exprime tant de choses
Bises

Vallisnéria a dit…

très très beau texte.. tu as le don Catherinette de me "cueillir" comme ça ... au moment où je m'y attends le moins ..