lundi 23 mars 2009

La maison



C'est un rêve si lointain
Que je peine à m'en souvenir...



Je l'avais imaginée
Douce, chaleureuse, confortable
Remplie d'enfants et d'amis
Porte et table accueillantes
Avec un jardin
Pour y faire pousser légumes et fruits
Et y laisser courir mes chats, mes chiens..



Je ne pensais pas
Au froid
A la peur
A la haine
Au désespoir
A la solitude

Je n'y pensais pas
Mais on ne pense pas à ces choses-là...



Photos : La Petite Maison Blanche à Louvain-la-Neuve.

La Petite Maison Blanche, c'est la maison de l'amour où Oanh Trinh
accueille sans distinction tous ceux qui ont perdu leurs rêves...

Pour les reconstruire.
Posted by Picasa

6 commentaires:

Lorraine a dit…

Cette petite maison du rêve, comme elle est belle, Catherine! Et cette Petite Maison Blanche, comme elle a du coeur!

Anonyme a dit…

Se reconstruire, après avoir souffert et subit toutes les humiliations possibles, engrangé sa solitude, ses doutes, le froid...Un vrai tableau noir!, ce n'est pas chose aisée.
Sur notre chemin de vie, lorsque nous sommes au bord de l'abîme, certaines âmes nous accueillent, nous aident à remonter la pente, à oser mettre enfin un pas devant l'autre, nous apportent espoir et réconfort, nous aident à nous reconstruire, car ces âmes ont pour devise de ne point laisser seuls, ces êtres en rupture d'eux-mêmes, les laissés pour compte de la vie. Cette maison blanche a du cœur tout comme vous, pauvres gens, que la malchance et les aléas de la vie, ont porté vers la dérive.
Courage à tous. Vous aussi, vous accéderez au bonheur et un jour, j'en suis certain, à votre propre maison du bonheur, telle qu'elle est au fond de vos rêves...
Bon dieu!, et zut...encore un parjure... Suite à cette lecture, j'ai le cœur et les tripes noués et comprends que ma souffrance d'antan n'est que vaste rigolade par rapport à celles vécues par d'autres gens.
MICHEL...sois humble et regarde autour de toi!

Anonyme a dit…

Aimer autrui, c'est cela...Se détacher de ses rêves de bonheur "égoïstement matérialistes" fussent-ils beaux...pour se consacrer aux AUTRES...S'oublier pour ne penser qu'à AUTRUI. Je comprends mieux maintenant la démarche de l'abbé PIERRE, de Mère THERESA et de tant d'autres anonymes qui ont trouvé et trouvent leur bonheur ... par le bonheur qu'ils ont su donné et donnent encore aux autres!

Je ne sais plus quoi dire. Je reste muet et me tais. MICHEL

patriarch a dit…

il en faudrait beaucoup de ces petites maisons !!!

Vallisnéria a dit…

il y en a de plus en plus des maisons comme cela, mais sans doute jamais assez ..
Bonne fête Catherine !
je t'embrasse ..

fransua a dit…

ton article est très émouvant et pour répondre en echo à ce texte, j'ai publié pour un défi un pastiche sur une chanson de Bashung qui lui plantait des clous dans les nuages et bien moi "j'ai mis mes illusions à sécher dans le grenier de mes rêves" et mon texte rejoint un peu le tien
Bonne soirée