dimanche 8 mars 2009

Dis à Mathieu

Voici un texte écrit pour la consigne de Juliette sur Papier Libre


"La danse " de Munch

Sous les tilleuls, l'accordéon chante
Dis à Mathieu que quand les blés seront semés
Qu'il laisse ses amis et le vin tiré
Qu'il vienne plutôt me retrouver
Moi, c'est avec lui que j'ai envie de valser

Sous les tilleuls, le pipeau chante
Dis à Mathieu que quand les blés seront fauchés
Qu'il laisse les filles et la paille dans leurs corsages
Qu'il vienne plutôt me retrouver
Moi, c'est contre lui que j'ai envie de me serrer

Sous les tilleuls, le violon pleure
Dis à Francois que quand les blés seront rentrés
Qu'il prenne surtout du vin tiré
Et qu'il vienne me retrouver
Moi, j'ai envie de vivre et de danser...

J'avais aussi envie d'aider mon amie Marie à appeler Mathieu...
Vous pouvez voir ça
ICI



Posted by Picasa

6 commentaires:

le silence des mots a dit…

sous les tilleuls, les mots dansent une ronde au parfum d'antan. Marie, très belle femme.bonne journée à bientôt.

Désirée a dit…

Le parfum des tilleuls en fleur c'est une chose que j'adore. Il y a un endroit de la ville où ces arbres sont en bouquet et quand ils fleurissent...cela me renvoie à mon enfance, et à la cueillette du tilleul ployé dans de grandes et rudes toiles. Et ce parfum!

Bises mon amie :)

tilleul a dit…

Ta poésie nous plonge dans la vie du siècle dernier... j'aime! Et Marie avec sa belle voix, je l'ai écoutée avec beaucoup de plaisir...

jean-pierre a dit…

bonsoir Catherine . j'adore la voix de Marie et ce texte est magnifique . bonne soirée . je t'embrasse . jean-pierre

rsylvie a dit…

beaujour catherine
et bien, ce mathieu
est bien ballot d'avoir laissé passé son tour !
encore une belle qui se sera déchiré le coeur à le pleurer.
amour cruel
que celui qui vous morcelle,
seule la nuit
le temps d'une interminable lune rousse
jusqu'au matin
chagrin
où dans votre coeur plus rien ne pousse !
douce journée à toi

Jakline a dit…

Le com de sylvie m'a amenée jusqu'à ce bal beaucoup plus "dansant" que le mien.
Et Marie La forêt toujours superbe .