dimanche 4 octobre 2009

Tag seconde...

Toute jeune déjà
J'adorais lire

Alors on hésitait pas à m'offrir des briques...

Un jour , j'ai reçu
Toute la correspondance
De Françoise Dolto
Qui va de 1913 à 1938

Une espèce de trésor...



J'ai rencontré une femme d'une intelligence rare
Joyeuse , éveillée, ouverte à tout

Cette correspondance,
Bien avant la psychanalyse ,
Parle d'une jeune femme qui peint, joue du violon , se passionne
Pour la littérature, les sciences et la mythologie..



Jamais, elle n'a laissé son intelligence en jachère

Elle n'a jamais rien accepté sans y réfléchir par elle-même,
En toute indépendance
Notamment en ce qui concerne sa foi de catholique.

On peut aimer où ne pas aimer son œuvre et ses idées

Mais on ne peut contester ni sa créativité ni son humanité





Pour son épitaphe, elle n'a voulu retenir qu'une seule phrase
Qui était vraie pour elle..

Une phrase du Christ

"Je suis le chemin, la liberté et la vie..."
Posted by Picasa

7 commentaires:

patriarch a dit…

Je suis athée, mais je reconnais le droit à chacun, d'avoir sa foi. c'est sûrement plus facile pour moi, que pour un croyant quelque soit sa religion.


Bonne journée chez toi.

CyrGilles a dit…

L'oeuvre de Françoise Dolto est pour moi une mine de diamants qui m'a souvent aidé à déchiffrer les rapports familiaux. Quelle chance tu as d'avoir cette correspondance. Bises du lundi.

Désirée a dit…

Mon dieu comme son fils lui ressemblait. C'est flagrant. Dis donc tu avais des lectures drôlement sérieuse pour une jeune fille!

rsylvie a dit…

beaujour catherine,
c'est une femme dont j'ai longuement lu certains livres, et qui me parle au quotidien tant dans ma vie de mère que de professionnelle.
bisous et douce semaine à toi
pst.... comment vas-tu

Cagire a dit…

J'en suis persuadée, cette femme m'a donnée des "clés", je lui dois la richesse du dialogue avec mes enfants, des bébés jusqu'aux ado d'aujourd'hui.
Bien à vous Catherine.

Yog La vie a dit…

Elle en a aidé des parents madame Dolto!

fransua a dit…

et bien tu vois, je ne connais d'elle que ses écrits sur les enfants et l'éducation et je n'ai jamis rien lu d'ele d'autre. ton article sous entend à raison que c'était une femme merveilleuse et d'une toute autre richesse