mercredi 11 juin 2008

Ecrire


Que je vive cent ans ou bien quelques décades
Je ne supporte pas de voir le temps passer

On arpente sa vie au pas de promenade

Et puis on s'aperçoit qu'il faudra se presser

Que vous sachiez de moi ce que j'en veux bien dire

Que vous soyez fidèle ou bien simple passant

Et que nous en soyons juste au premier sourire

Sachez ce qui pour moi est le plus important

Oui le plus important

Ecrire pour ne pas mourir

Ecrire sagesse ou délire

Ecrire pour tenter de dire

Dire tout ce qui m'a blessé

Dire tout ce qui m'a sauvé

Ecrire pour ne pas sombrer

Ecrire au lieu de tournoyer

Ecrire et ne jamais pleurer

Rien que des larmes de stylo

Qui viennent se changer en mots

Pour me tenir le coeur au chaud.

Anne Sylvestre




Illustration 1 : Charles Baugniet "La lettre" XIXè s.
Illustration 2 : Jacques Louis David " Marat assassiné" 1793

16 commentaires:

Madame C 6375 a dit…

Bonjour,

en naviguant sur la toile, je suis arrivée sur un site de psychologie et j' ai clique sur des liens qui s ' y trouvaient.
Le rapport avec ton sujet ?
>>>une personnalité, dont j' ai oublié le nom écrivait ceci : tous les jours j' écris quelques mots pour savoir que je suis vivant.

Puis je trouve que les mots, quels qu' ils soient te font sortir les émotions quand tu les écris.

Les mots quand tu les lis te font apprendre tellement de choses

Les mots sont nécessaires à la communication...

Ecrire est un besoin VITAL.

Anonyme a dit…

ecrire contre la mort....
besos
tilk

patriarch a dit…

Et que faire d'autre ?

le Pierrot a dit…

Je ne connaissais pas les paroles de cette chanson...bien jolies...
j'ai bien aimé cette chanteuse...
bonne soirée petite Catherine qu'est pas majeure, hi hi hi...

Sylvaine a dit…

Rien que des larmes de stylo...et ce Marat de David...
A ébloui mon coeur vespéral.
Merci ma douce amie...pour l'envol de Marie !
Tendresse

Madame C 6375 a dit…

...a propos du tableau représentant MARAT assassiné dans son bain (par Charlotte Corday qui acheta un couteau de cuisine , spécialement pour le faire), je ne peux m' empêcher de dire ...de penser que ce qu' il aurait pu écrire sur ce papier avec son propre sang...
OMAR M'A TUE

val a dit…

Ecrire pour arreter le temps...

Coumarine a dit…

cette chanson d'Anne Sylvestre est un peu ma mascotte
Avant chaque atelier d'écriture important, je la fais écouter par les participants: ils en prennent ce qui leur parle le plus...

Désirée a dit…

Merci Catherine, je ne connaissais pas cette chanson. Il y a tant à dire sur le pourquoi écrire! Parfois même on écrit sans savoir pourquoi. Ou le pourquoi du début n'est plus celui qui nous agite. J'écris pour faire de la musique avec les mots, parce que je suis incapable de jouer d'un instrument. Je pourrai donner cette raison, puisque c'est actuellement la plus proche de mon ressenti.

Bises!

Arthémisia a dit…

" On écrit toujours sur le corps mort de l'Amour."
M. Duras

Sylvaine a dit…

Elle a dit aussi à Eve et suis heureuse de l'entendre à nouveau...sur Youtube
http://www.youtube.com/watch?v=8ZyhLqbTmOs

rsylvie a dit…

beaujour catherine
je ne connaissais pas cette chanson, d'anne sylvestre
mais elle est tout à fait vérité
écrire pour être
écrire pour par.être
écrire pour quelque part être...

merci de nous la faire partager.
bonne journée à toi

Tisseuse a dit…

je n'avais pas eu le temps hier de passer faire mon tour quotidien chez toi, Catherine (et j'en suis désolée)
mais j'avais écrit (comme tous les jours)
synchronicité ++++ lorsque tu verras ce que j'ai écrit sur L'arbre à liens, je suis sûre que tu souriras ;-)

Anne Sylvestre, grande dame....

Mathilde a dit…

Bonjour Catherine,

Ecrire pour.... et mon commentaire sera sans nul doute lapidaire.

Ecrire aussi par plaisir, juste par plaisir, jouer avec les mots aux quatre coins de l'imaginaire, des balles lumineuses et musicales, retrouver le chemin de son enfance, la seule fidélité à ce que nous sommes.

Puisque "être" étant la condition synéquoinone à la vie et à la joie.
Je t'embrasse mon amie.

Anonyme a dit…

Je connais cette chanson depuis longtemps et je l'aime toujours autant...Gazou

juliette a dit…

J'aime ce texte qui nous rapproche. 2crire pour vivre encore, encore un peu
Bises