lundi 18 août 2008

Les fleurs de l'orgueil



La fleur suit le mouvement tranquille de la Vie
Elle s'abreuve et se purifie par la pluie




Elle se nourrit de la terre et devient nourricière
Elle s'ouvre au soleil et se gorge de lumière



Elle est parfaite dans sa forme et sa couleur
Offerte et parfaite, selon le don du Créateur



L'homme la coupe, la manipule ,l'utilise
La met au service de ses œuvres

L'homme est si fier de sa grandeur!





Hélas
La fleur ne loue que son Créateur

En moins de trois jours de ce régime
Elle fane, pourrit et se meurt

Homme
Que reste-t-il de ta grandeur?

Illustrations: fleur sauvage des dunes, capucine du jardin et le tapis de fleurs (fanées) de la grand-place de Bruxelles, ce week end.


Posted by Picasa

6 commentaires:

patriarch a dit…

drôle de comparaison !! Mais assez juste tout de même !

Nuitarius a dit…

Laissons les hommes la beauté de l'événementiel, la beauté éphémère qu'ils veulent contempler, comme le souvenir perpétuel de leur propre faiblesse.
Nos vies sont les flammes des bougies que le temps, d'un soupir, affole souvent.
Il faut les pardonner.

Sylvaine a dit…

Alors...je resterai dans ton jardin.

le Pierrot a dit…

L'homme est plein de défauts, mais il reste l'homme, et parfois l'orgeuil le fait grandir...
enfin, je pense...
bisou Catherine, bonne soirée...

lilounette a dit…

Parle - moi des fleurs , je ne me lasse de les regarder habillées de jolis mots
Aujourd'hui, les fleurs chez toi, demain ( j'espère ) , les arbres chez moi
Bonne journée

juliette a dit…

C'est de plus en plus cofirmé, l'Homme est un prédateur....