mardi 29 juillet 2008

Vers Toi

Je viens vers Toi
Je marche
J'avance
Ce qui me casse
Tu ramasses
Tu reconstruis

"Job et sa femme" Georges de la Tour

Je viens vers Toi
Je porte La Pierre
Je l'ai toujours portée
Je ne peux la déposer
Elle est à Toi


"Moïse détruisant les tables de la Loi " Rembrandt

11 commentaires:

patriarch a dit…

Le pauvre !! Alors qu'il était resté 40 jours là haut pour les "écrire" !!!

Bonne soirée.

le Pierrot a dit…

Il n'y avait pas de clavier à cette époque ?
bonne journée Catherine, content de te retrouver après mon périple...

Désirée a dit…

Le tableau de La Tour. Grâce absolue du geste de la femme, ce geste de mère effleurant le front pour savoir la fièvre. Je suis toujours frappée par l'incroyable modernité des tableaux de La Tour.

Il reconstruit. Ou nous reconstruisons parce qu'il est force en nous de constant renouveau. Avancer, couler en paix dans le sens du courant, c'est si rassérénant.

enriqueta a dit…

Beaucoup d'espoir dans ces mots.

lilounette a dit…

Tu as repris l'écriture , moi pas encore , manque d'inspiration ,je continue à me reposer un peu
Bises et à Bientôt

Sylvaine a dit…

Je suis sans foi ni loi...mais
Je te dépose de l'espoir !

Vallis a dit…

et moi, je te dépose un baiser du soir..

Anonyme a dit…

bonjour, me viens en écho à ton texte, cette note intime de marie noel :

"- Vous voilà, mon Dieu. Vous me cherchiez? Que me voulez-vous ? Je n'ai rien à Vous donner. Depuis notre dernière rencontre, je n'ai rien mis de côté pour Vous. Rien...pas une bonne action. J'étais trop lasse. Rien...pas une bonne parole. J'étais trop triste. Rien que le dégoût de vivre, l'ennui, la stérilité.

- Donne !

- La hâte, chaque jour, de voir la journée finie, sans servir à rien; le désir de repos loin du devoir et des oeuvres, le détachement du bien à faire, le dégoût de Vous, ô mon Dieu !

- Donne !

- La torpeur de l'âme, le remords de ma mollesse et la mollesse plus forte que le remords...

- Donne !

- Des troubles, des épouvantes, des doutes ...

- Donne !

- Seigneur, voilà que, comme un chiffonnier, Vous allez ramasser des déchets, des immondices. Qu'en voulez-Vous faire, Seigneur ?

- Le Royaume des Cieux !"

catherine a dit…

Qui es tu anonyme pour me lire à ce point?

Anonyme a dit…

réponse à catherine :
anonyme = potentien@wanadoo.fr
bonne soirée à toi

Vallis a dit…

C'est vrai que le tableau de Georges de la Tour, de la mère posant sa main sur le front, est vraiment beau
Ton texte aussi.. et je vois que j'y étais déjà passée ;-)