vendredi 11 juillet 2008

Frère Antoine, l'ermite

D'accord je suis en vacances, mais est-ce une raison pour ne pas répondre à la consigne de Juliette pour Papier Libre? C'est Victor Hugo qui commence et moi je continue...





"Demain dès l'aube,
A l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai"
J'irai à la grotte
J'irai au rocher
Enfin, j'irai l'embrasser
Celui qui me fait rêver...

Il a fait vœu de pauvreté,
De bonheur et de félicité
Dans sa grotte au creux de son rocher
Mère Divine l'a dispensé
De travailler
De se tracasser
De s'ennuyer

Alors il s'emploie
A rire, à chanter
A sculpter, à cuisiner
A prier, à méditer..

Il dit qu'il est là
Pour nous édifier
Sur la bonne façon
De se comporter
Pour être
HEUREUX

Tout de suite
Maintenant
Définitivement!

Ce texte est un hommage à quelqu'un que j'admire beaucoup. C'est frère Antoine, un moine très très souriant qui a vécu pendant plus de 40 ans en ermite dans sa grotte creusée dans les rochers de Roquebrune sur Argens dans le Var. Il n'en sortait que pour se rendre en Inde afin de parfaire sa connaissance de l'hindouisme.
Vous pouvez le retrouver ici ou

12 commentaires:

Lilou a dit…

Merci pour ce partage Catherine ..
je l'ai savouré comme un parfum
délicatement je le porte
dans mes songes ce soir
comme un présent rare et fort .

iskander a dit…

quelle belle découverte... j'ai toujours été fasciné par l'humanité des ermites, sans trop savoir pourquoi. ça donne envie de regarder ce fameux documentaire. :)

Tisseuse a dit…

mais oui, frère Antoine
j'en ai souvent entendu parler par une amie proche de Nantes (elle l'avait rencontré je ne sais plus comment....)
c'est vraiment bien que tu ais écrit ce texte
la vie contemplative prend, je trouve, encore plus de sens dans notre monde échévelé

lilounette a dit…

Un bel exercice et pourquoi répondre aux consignes même en vacances , le départ de Verlaine t'a conduite vers un beau chemin
Bises et àbientôt

Marie-Eve a dit…

Le 20, je dois aussi rencontrer un ermite qui vit dans un blockhaus près de Boulogne sur Mer...
J'adore le tableau de Van Gogh....sous la pluie. Très réaliste comme ambiance.
Bonnes vacances Catherine!

Désirée a dit…

Peut-être pas le plus beau poème de Victor, mais sans doute le plus touchant. Le seul poème dont ma mémoire un brin oublieuse est parvenue à enregistrer les premiers vers. Un moine intéressé par l'Hindouisme?? diable c'est étonnant, et c'est une ouverture d'esprit plaisante!

Bises Catherine

Anonyme a dit…

bonjour ma Catherine... parfois j'ai envie aussi... me cacher, m'isoler du monde... quand ça ne va pas...

enriqueta a dit…

Merci pour cette belle découverte humaine.

Mathilde a dit…

Bonjour Catherine,

Pour être
HEUREUX

Tout de suite
Maintenant
Définitivement!

Voudrais-tu dire qu'il apprendrait le bonheur.

Je pense qu'il a encore beaucoup à faire, j'ai l'impression quand je passe un peu partout que les gens ne sont pas tellement heureux.

Ce n'est peut-être qu'une impression.

Je t'embrasse à bientôt.

agathe a dit…

que c'est beau
merci

Vallis a dit…

oui, c'est un très bel hommage que tu lui as rendu Catherine
et oui à ta question au sujet de Julius Spier, c'est bien à lui que les mots d'Etty étaient adressés, une fois qu'il fût mort..
merci à toi Catherine de tes fidèles passages chez moi..
bien amicalement

maxime a dit…

Merci, Catherine pour cette invitation...

"Celui qui me fait rêver..."
Puisse ce rêve se vivre réalité...

Bien à toi...
Maxime