dimanche 27 juillet 2008

Se donner à lire

Etude sur lettre hébraïque d'Esther Guenassia

"J'écoute ce qui se dit en moi
dans l'ici et le maintenant.
J'écris ce que j'ai entendu
tout en sachant
que
cette écoute,
cet écrit
ne sont
ni complets
ni finis
ni parfaits

ni dans le fond
ni dans la forme
Je ne prétend
ni avoir raison
ni avoir tort
Je me suis juste écoutée, entendue,
et j'ai écrit ou tenté d'écrire...

Etude sur lettre hébraïque d'Esther Guenassia

De celui
qui me lit
j'espère
qu'il puisse
juste
m'écouter
fraternellement
entendre
ce qui,
à un moment donné
se disait en moi
sans me dire
que j'avais raison
ou
que j'avais tort
alors
je me sentirai
le droit
d'être
ce que je suis.
L'autre
donnera
à ma part de lumière
tout autant
qu'à ma part d'ombre
la formidable
liberté d'exister"

15 commentaires:

patriarch a dit…

je suis de bonne écoute ;-)

Désirée a dit…

"tu as raison"...chaque fois que l'on me dit cela, je me sens obligée de rectifier, de préciser que je ne parle jamais que pour moi. Je fuis les péremptoires, ils me font peur.

J'aime beaucoup ce texte qui pose Catherine dans ses mots.

Arthémisia a dit…

¨Ô comme ton billet de ce jour fait couple avec ma réponse à Madame C 6375 sur mon billet du jour!...

iskander a dit…

ce texte est fantastique... un de mes préférés car, bien sûr, il fait écho à beaucoup de choses auxquelles je crois... j'aimerais posséder l'évidence de ces quelques mots... Je serais l'homme le plus riche du monde ! Merci d'avoir écrit tout haut ce que je ressens (et dis parfois) tout bas. Alex

Maxime a dit…

"Les mots pour le dire, les mots pour se dire."

L'écho importe peu
A toute âme qui peut
A toute âme qui veut
Exprimer librement
Le silence de son chant

Bien à Toi...
Maxime

Sylvaine a dit…

Je découvre sa peinture...et, à côté de tes mots entendus...je lis les siens : qui disent que Dieu et son absence ne peuvent être représentés...Je t'envoie un sourire

Anonyme a dit…

c'est très beau
je t'embrasse Catherine

Tisseuse a dit…

cette citation de Marc-Alain Ouaknin (dans "Le livre brûlé") me parle beaucoup :
"Chaque homme, chaque femme est une lettre au livre du monde, le Livre est écrit lorsque pas une lettre ne manque"

Maxime a dit…

"Chaque homme, chaque femme est une lettre au livre du monde, le Livre est écrit lorsque pas une lettre ne manque"
Est-ce une rêverie, un espoir, une attente ?
Cela est-il possible...?
Chaque soi, peut-il devenir réalistement un "Soi" ?

Bonne Journée*

enriqueta a dit…

Magnifique déclaration d'indépendance créative. Bravo!

Mahina a dit…

écouter.... pour montrer à l'autre qu'il existe....

gazou a dit…

c'est très juste ce que tu dis là et c'est bien exprimé

lilounette a dit…

Je ne sais comment tu fais , je retiens cette phrase que j'aime bien : la formidable idée d'exister !
A +

juliette a dit…

je suis un peu en retard dans mes visites, en raison de problèmes familiaux.
J'ai bien fait de venir tout de même ici?
L"images" sont belles et les textes révèlent une fragilité courageuse
bises

Pivoine a dit…

Je suis aussi en retard dans mes visites... Mais je m'attarde sur ces pages de plus en plus spiritualisées... A bientôt Catherine!