jeudi 17 décembre 2009

Portrait au vitriol



D'abord arrive le ventre,
Terrible le ventre!

On ne voit pas les pieds

Ensuite vient la tête,
Le cheveux rare
Cerclée de lunettes
Elle est remplie en 3 cases;
Une pour la suffisance,
La seconde pour le mépris d'autrui
Et la troisième est entièrement occupée
Par les résultats du football local.
Enfin j'exagère..
Comme on est en période de fête
Il a fait de la place
Pour le tarif complet
Des vins et champagnes les moins chers..

Pardonnez-moi
Ce portrait au vitriol
Mais comme j'ai fait récemment
Les frais de son mépris.
Il faut que j'évacue la bile noire de ma colère
De toute façon, il ne me lira pas
Je ne suis pas son genre...

Posted by Picasa

7 commentaires:

patriarch a dit…

Tu viens de l'habiller pour l'hiver !!!


Belle journée avec bises.

Lorraine a dit…

Bravo, Catherine! Il faut exhaler la bile noire! Il n'est pas seul dans son genre, tu sais...

jean-pierre a dit…

bonsoir Catherine . c'est bien dommage que le sujet de ton courroux et ressentiment ne lise pas ces lignes . elles sont comme tu dis écrites au vitriol , mais il faut parfois des acides forts , pour effacer des traces qui nous accablent . je te souhaite une douce soirée . je t'embrasse

CyrGilles a dit…

Bonjour Catherine. Message au vitriol mais toujours une belle plume et de belles photos pour l'habiller pour l'hiver. Comme je lis ce message, ce ne doit pas être moi, ouf ;-)
Bises du week-end.

juliette a dit…

ça fait du bien de temps en temps de parler aux amis, de ceux qui ne le sont pas.

Bisous

Arthémisia a dit…

Mais je le connais! Et si ce n'est lui , c'est donc son frère!!!!
Parce que malheureusement, ces pièces là ne sont pas rares.
On passe.
Bises
Arthi

CyrGilles a dit…

J'ai du mal à suivre ... Excellentes fêtes de fin d'année Catherine.