vendredi 30 mai 2008

Amitié de filles

J'aime beaucoup la peinture tendre et colorée de Juliette. Elle a eu la gentillesse de me prêter deux de ses jolis tableaux (le baiser et tendresse-bressy) pour illustrer mon "amitié de filles".
Vous pouvez voir non seulement les peintures mais aussi les jolis mots de Juliette Beaudroit
ici et là.

Juliette est aussi pour et avec nous sur "Papier Libre"






Ton pouce en bouche
Et dans la mienne , ton autre main
Nous marchions dans la cour
Indifférentes aux marelles et aux petits crétins
Il nous manquait des dents, je crois
Deux dans ma bouche et dans la tienne, trois
Tout collés, collants étaient mes baisers pour toi

Ta robe mauve tachée de chocolat
Ma robe rose déchirée par endroit
Nous récitions la table de trois
Je n'aimais ni la maîtresse
Ni les crétins qui se moquaient de toi
Tout mouillés, mouillants étaient mes baisers pour toi

Ton maquillage, tes ongles peints
Mes talons hauts, ma robe de satin
Nous chuchotions les premiers émois
Tu pleurais un petit crétin
Je me consumais pour son cousin
Tout intimidés, intimidants étaient mes baisers pour toi

Tes affaires et ta carrière en main
Mon époux et mes poussins
Nous nous écrivons de loin en loin
Tu aimes toujours les crétins
Je ne mets plus de robe de satin
Mais me manque obstinément
La tendresse de tes baisers à toi.

Posted by Picasa

23 commentaires:

Arthémisia a dit…

Que voilà une "crétinerie" bien chaloupée! De l'enfance candide à la maturité tu nous emmènes avec un regard très coquin et aussi très juste, danser sur des liens d'amitié que seules les filles connaissent!
Juliette peut être fière des mots que tu lui as offerts.
Je vous embrasse toutes les 2.
Arthi

Madame C 6375 a dit…

...je me pose la question à savoir pourquoi les amitiés féminines très fortes ne passent que pour de l' amitié, alors que si des garçons ou des hommes faisaient pareil entre eux , cela passerait beaucoup plus vite poiur de l' homosexualité .

Anonyme a dit…

tu en veux aux crétins, assurément!
j'adore cette peinture, c'est tout ce que j'aime.
Catherine j'aurais aimé partager la cours de récré avec toi...
Alice

Arthémisia a dit…

@ madame C. : je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Il me semble que dans ce genre de relations, aussi pure soient elles , il y a tjs une consonnance sexuelle ; il a attirance, avouée ou non, consciente ou non.
Reste à passer le cap ou non....
Et je crois aussi aux grandes amitiés masculines!
Cordialement
Arti

catherine a dit…

@arthi et madame C J'adore vos discussions les filles!!!!

@Alice J'aurais aimé aussi Alice !
mais c'est toi qui aurait sucé le pouce pcq moi je ne l'ai jamais fait!

Madame c 6375 a dit…

je ne vois pas pourquoi il devrait toujours y avoir une connotation sexuelle dans une tres forte amitie....
entre garcon et fille ..la bon (hem, je passe)Catherine, rigoles pas hein ???? lol
mais entre filles ....même inconsciemment....
ce n' est pas parce que tu te sens bien avec une fille , si toi même tu en es une que forcément tu es attirée par elle sexuellement.
personnellement je trouve certaines femmes très jolies, mais cela s ' arrête la....

Sylvaine a dit…

Je crois en toutes les amitiés, sensuelles ou sexuelles...peu importe le sexe aussi longtemps que l'amour existe...et ces poèmes étendus à côté de la peinture...n'est-ce pas sensuel aussi...la plume faisant l'amour avec un pinceau...c'est de l'art aussi...

lilounette a dit…

C'est une très belle amitié, une amitié qui a duré et pour moi les mots suffisent à eux seuls pour qu'elle soit belle
Un bel hommage à la peinture de Juliette , une bonne inspiration
Bonne soirée

Arthémisia a dit…

@ Madame C. : bien que non encore affirmée (dans ce qu’on entend dans ces pratiques courantes), parce qu’il faut tout simplement attendre l’adolescence pour ça, la sexualité des enfants existe. Mais dans la mesure où leurs choix sexuels ne sont pas encore définis, les amitiés si intimes entre filles comme entre garçons sont remplies d’une sexualité latente qu’ils ignorent eux-mêmes.
La question de la sexualité n’est pas du tout à nier chez l’enfant non pubère, ou même le tout jeune enfant. La psychanalyse en a donné tes preuves importantes. Il ne s’agit en aucune façon de perversité mais de phénomènes tout à faire « ordinaire » à la construction de l’être humain.
A l’age adulte, les choix sexuels étant habituellement définis, cette question ne se pose plus de la même manière.
Belle soirée
Arthi

Madame C 6375 a dit…

oui mais ici je parlais d ' amities feminines ou masculines en ne pensant pas aux enfants
je me suis basee sur le texte qui parle d ' amitie feminine de l' enfance et se poursuit ...à l' âge adulte...du moins c' est ce que j' ai compris du texte.

Par après, à l' âge adulte il peut tout a fait exister des amitiés très fortes, c' est MA meilleure amie, c' est MON meilleur ami sans qu' il y aie sexualite.
Ne connais tu personne autour de toi qui soit marié(e) ou vivant en coyple, qui donc a déjà sa propre vie sexuelle mais a un ou une meilleure amis pour qui l' amitie est grande ?

Arthémisia a dit…

@ Madame C. :oui bien sûr? C'est tout à fait ce que je te dis. L'adulte ayant fait ses choix sexuels les amitiés entre femmes ou entre hommes se révèlent dans toute leur sincère vérité.
Alors que dans l'enfance, y stagne des relans non conscients de sexualité.

Anonyme a dit…

Catherine...
toi aussi tu as changé la déco de ton blog on dirait non? n'as tu pas changé quelques photos?
Je t'embrasse ma mie de coeur.
Alice

Tisseuse a dit…

ces 2 tableaux sont magnifiques, et m'interpellent beaucoup !

les amitiés de filles sont exclusives, attachantes, accaparantes, constructives, rassurantes, décisives.....
:o)

Mathilde a dit…

Bonsoir mon amie du soir,

Je trouve ravissante cette amitié et lumineuse ta manière de l'écrire, pas vraiment innocente, quoiqu'on en dise ou pense, il y a toujours plaisir ou sensualité dans un baiser, ami /amour, c’est tactile, ne nions pas cette évidence. Un baiser « collant » ou mouillé » de surcroît…. (Délice)

« Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce?
Un serment fait d'un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d'un peu se respirer le coeur,
Et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme! »

J’adore : j’adore vraiment : « Une façon d'un peu se respirer le coeur,
Et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme! » (Cyrano de....)

"commensez par le coeur et le reste suivra"...

Petit ou grand…. C’est pareil… et c’est très bien ainsi….

Je t’embrasse Catherine…

(Un petit bonjour à Arthi).

Anonyme a dit…

voila j'ai tout bien remis comme il faut... alors, finalement et ce projet?... non?
bisous d'Alice

Anonyme a dit…

"Hippolyte, cher coeur, que-dis tu de ces choses....."
Baudelaire, les femes damnées

enriqueta a dit…

Tu rescussites merveilleusement le monde de l'enfance.

Anonyme a dit…

ma Catherine j'aime beaucoup cette image là haut... celle du petit cochon et de cette rose... very... pink.
Alice.

le Pierrot a dit…

Une jolie note, pleine d'amitié...
entre les filles, l'amitié est plus jolie qu'entre les garçons, je trouve, mais bon...
bonne soirée Catherine...

Mahina a dit…

la tendresse... ce'st ce que je ressors de ce texte....main dans la main, baisers... tendresse exprimée... et ce tableau merveilleux de Juliette où toute la sensualité transparait dans le regard...

Anonyme a dit…

que voilà une amitié joliment décrite...Gazou

Désirée a dit…

Ah voilà un texte qui a beaucoup de charme, de rythme, il m'évoque une ronde. Très joli texte, parce que bien inspiré? :)

Oui j'aime aussi la peinture de Juliette, son côté naïf et onirique, sa douceur.

Bises Catherine!! bonne journée.

azalaïs a dit…

d'aussi loin que je me souvienne je n'ai été attirée que par les petits garçons et ce sont des amours qui font aussi mal que les amours d'adultes! Je trouve le travail de Juliette tout à fait remarquable et ton poème très visuel! bises